Vie du domaine

Retoursur 2018

Après la taille de mars, la décavaillonneuse installée sur le tracteur a permis de gérer au mieux le labour entre les ceps.

Le printemps très humide a favorisé les maladies comme le mildiou malgré les traitements bio dispensés pour la première fois avec un pulvé porté sur le tracteur.

Le gel de printemps évité par des bougies a permis de faire nos premières vendanges. Les fermentations d'environ 20hl de vin devraient  donner 5 cuvées disponibles en 2019.

La roulotte et la yourte ont accueilli plus de 170 personnes qui ont découvert notre domaine, notre village Montrésor, les châteaux de la Loire et le zoo de Beauval.

DSCF0257.JPG
20160714_191321.jpg

 2017

La Yourte a accueilli de nombreux hôtes venus de France, de Belgique, d'Irlande et d'Ecosse.

Les vignes sont clôturées et entièrement palissées.

Les cuves et le matériel de cave sont installés dans le chai.

Les premières micro vendanges, "répétition générale", ont donné ce que dame nature a bien voulu nous laisser après une saison de tous les excès. Le premier vin sera pour 2018 !

 2016

Toutes les parcelles ont été palissées.

La parcelle Tibo dernièrement acquise est plantée partiellement de 900 pinots noirs.

La grange est isolée et aménagée intérieurement. Elle se dote notamment d'un local d'accueil.

La journée de rencontre des parrains a lieu en juillet et la soirée est animée par un concert de musique et de chants d'Ukraine du groupe " Constellation des Carpates".

2016 marque aussi la première location de la Yourte.

45390548_2185760238123498_24782154099001
tracteur 2.jpg

2015

Le tracteur arrive et va me soulager notamment dans le désherbage mécanique. Les premiers parrains nous soutenant dans notre projet nous retrouvent lors de l’inauguration de la grange au printemps. 2015 marque aussi le lancement des premières journées découvertes.

2014

Nous concrétisons le projet par la plantation des premières petites parcelles Mona, Anama et Bido de quelques 3000 pieds de Sauvignon roses et de Grolleau. L’ossature de la grange est montée au printemps par des artisans locaux. Nous ferons ensuite la couverture et poserons le bardage pour la mettre hors d’air et hors d’eau à la fin de l’année. Nous commençons à travailler dans la vigne avec un peu de matériel.

2013

Le projet se précise, j’obtiens le Bac agricole de conduite d’une exploitation agricole option Vigne et vin, en parallèle de périodes de stage intenses au Domaine de la Chapinière à Chateauvieux. Je continuerai à y travailler ensuite pour parfaire mon expérience dans un environnement répondant à une culture maîtrisée. Cette année-là nous achetons nos premières parcelles de terre et faisons le choix des cépages et la commande des pieds. Nous élaborons aussi la conception d’un bâtiment recevant le chai et le matériel.

2012

A la suite d’un licenciement économique j’ai souhaité créer une activité à Montrésor, ce joli village qui nous accueille depuis plus de 15 ans. Après avoir été très actif dans les associations locales, j’ai pris le parti de relancer la culture de la vigne pour faire découvrir le mystère de l’élaboration du vin et faire apprécier sa convivialité. Après les démarches administratives liées à l’installation comme vigneron, j’ai donc commencé une formation d’un an au lycée viticole d’Amboise.